• Narrow screen resolution
  • Wide screen resolution
  • Wide screen resolution
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
  • default style
  • green style
  • red style
Please select a category for OL shownews!
Les sites de parapente et de delta PDF Imprimer Envoyer
Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 
Pratique - Pratique
Écrit par Loïc Ollivier   
Lundi, 18 Mai 2009 10:43

Le site principal de parapente et delta de l'école est le Ménez-Hom.

Il est situé à deux pas de la mer, à l'entrée de la presqu'île de Crozon, entre Brest et Quimper.

Les pentes de l'Ecole de Vol Libre du Ménez-Hom sont principalement exposées nord, nord ouest, ou ouest.

Nous y avons aussi une pente école en sud-est, et une prairie abritée et bien cachée permet par vent fort d'effectuer tôt le matin les premiers gonflages voire des décollages.

Les vols de durée se font le plus souvent en nord, en fin de journée dans la restit' ou le retour de nord, ou en matinée avec les premiers thermiques, mais aussi de Kervigen en sud, à Caméros dans la brise de mer et donc l'après midi, à Tréfuntec SW ou NW si le vent est fort. On va aussi voler au Belvédère de Rosnoën ou aux éoliennes.

Les atterros du Ménez sont grands et dégagés, très rassurants. C'est de l'avis des visiteurs un très beau site école. Il y a peut-être mieux, mais c'est en Italie, près d'Assise, à Castellucio di Norcia. C'est un peu loin.

Ces grands atterros et les décos faciles permettent d'effectuer rapidement des petits vols.

Enfin, le gonflage dans le vent se fait tant sur le sommet du Ménez qu'à Caméros, Tréfeuntec, Kervigen.

Une balise MTO installée sur le sommet du Ménez-Hom permet de connaître les conditions de vols du moment : www.balisemeteo.com.

La balise annonce du vent d'ouest l'après midi alors qu'il était nord faible ou sud-est le matin. C'est la brise de mer qui entre. Ca vole à Caméros et Tréfeuntec, et ça volera peut-être en nord en soirée au Ménez-Hom !

La balise annonce du vent de sud. Ca vole à Kervigen (ou Rosnoën).

La balise annonce du vent du sud-est. Nous sommes peut-être partis à Tuchen si nous ne sommes plus au Ménez-Hom.

Elle annonce nord-est, nous sommes peut-être au Rosalc'h.

Les sites sous soumis au vent météo et/ou aux brises. Lorsque le vent est faible, les brises s'imposent et permettent en journée de voler en bord de mer sur le site de Caméros orienté ouest et à Tréfeuntec.

Lorsque le vent météo est fort, les bords de mer sont des sites de repli : Kervigen pour Rosnoën (S), Lestrévet ou Tréfuntec NW ou Lanévry pour le Ménez-Hom (NW).

Comme d'hab, il s'agit de gêner le moins possible et de ne pas se comporter comme si on était partout chez nous. Donc, il faut se garer sur les parkings, quitte à marcher un peu, se poser hors culture.

Le Ménez-Hom.

Voir le Ménez d'en haut

 

Le Ménez-Hom est le site le plus utilisé et est le site principal de l'école de parapente et de delta.

Il est peu impressionnant de par son faible dénivelé, mais il permet néanmoins de réaliser de beaux vols.

Dès que le vent de nord ou de nord-ouest est au rendez-vous, les parapentistes et les deltistes rescapés s'y précipitent.
Le site du Ménez-Hom est facile à trouver. Sur une carte du bout du monde, visez la presqu'île de Crozon. La route mène à un parking. Les pentes sont à 100 mètres.

Kervigen

Voir Kervigen d'en haut ...

 

Du bourg de Plomodiern, il vous suffit d'aller en direction des plages. Au rond point, prenez en face. Continuez environ 2 kilomètres. Après avoir laissé le hameau de Kervigen, la route descend vers la plage: prenez alors le premier chemin à droite.

A 300 mètres, vous verrez un champ à gauche. Garez vous sur le côté droit pour ne pas gêner les pilotes qui se posent.

On y vole en sud. S'il fait trop beau (!), la brise de mer vient tout gâcher.  Avec un peu d'est, ça bouge, mais ça monte un peu plus qu'en dynamique, et certains sont partis en balade. Travers droit, ça marche encore, mais si la brise rentre, il faut aller à Tréfuntec ou à Caméros.

Attention à la marée, se réserver un bout de plage au cas où.

 

Au lieu de tondre, ce lundi 29 mai 2006, nous aurions pu aller voler en face, à Tréfuntec. M'enfin ...

Caméros

Voir Caméros d'en haut

Cameros est un petit bord de mer très efficace pour un soaring pépère. C'est aussi le site du nouveau millénaire malgré ses 30 m au plus haut point.

Le club a acheté le déco ! Donc, quand on se fait envoyer paître (2006) par un nul (du 56) qui n'est pas licencié, on finit par lui dire que c'est un site privé ...

On y vole en ouest ce qui correspond à la brise de mer. Si le vent tourne au sud ouest et se renforce à l'approche d'une perturbation, le vent semble face, mais il devient difficile de décoller et ceux qui sont en l'air se font secouer. Il est alors possible d'aller jouer côté Pentrez en décollant de la pointe de Kéréon, ou à Tréfuntec, mais si c'est fort, il ne reste que le bistrot !

 

Avec les horaires des marées (journaux, agenda), vous prévoyez le créneau. Le SHOM est un bel outil. On peut voler à 3,5 mètres de hauteur d'eau (escalier dégagé) ou de 8 heures à 13 heures selon le marégramme de Douarnenez du 21 août 2006, soit presque 3 heures avant et après la marée basse.

En attendant le retour de nord, ou par vent météo d'W, on y joue. Les débutants voire les grands élèves font du soaring, les biplaceurs exercent leurs talents.

Le déco se fait non loin de Kerninet (route de Telgruc) le long du chemin côtier en surplomb de la plage.

L'atterro se fait au même endroit, ou plus haut, ou plus au sud sur un terrain plat, et avantage par rapport à Tréfuntec, sur la plage mais attention à la marée : se réserver un bout de sable au cas où.

Après le vol, mangez un "Mac Dan" à Pentrez .

 

Ah oui, un site, ça a un coût ! Il y a l'achat du terrain, et l'entretien. Ce sont souvent les mêmes qui s'y collent.
Châteaulin / Dinéault / Ty Provost / Le Rolsac'h

Le site (Nord-est) a été acheté par le CCVL, donc les cotisations des pilotes. Les pilotes non licenciés FFVL peuvent prendre des photos et faire la récupération. On y vole en NE.

Défriché par Pascal le Baut qui y a volé en delta, il est à la mode depuis le nouveau millénaire. Les premières compétitions s'y sont déroulées en 2001.

A Châteaulin, allez vers la gare et continuez en direction de Dinéault. Au sommet de la montée, prenez à droite jusqu'à un pré qui surplombe l'Aulne. Si vous voyez un camping, z'êtez trop loin, faites demi-tour. Y'a pas d'atterro, sauf au sommet, et de l'autre côté de l'Aulne. Mettez une brassière !

De par l'Aulne et ses "pièges", ce n'est pas un site école.

Les véhicules rouleront au pas en passant dans le corps de ferme.

 

Et après Kervigen et Caméros, nous sommes passés au Rosal'ch pour commencer le chantier. Il en reste encore à couper. Avis aux amateurs.

La Pointe de Tréfuntec / Beg Ar Véchen

Le simple fait d'avoir toujours de l'eau sous les pieds même à marée basse incite à faire attention, et à ne pas laisser les débutants faire n'importe quoi.

A marée très basse, on peut éventuellement se poser en dérivant sur le côté.

Le SW (H = 40 m, L = 600 m) est plus facile (déco, atterro) que le NW (H = 30 m,  L > 1 km) qui est plus ludique.

A Plonévez-Porzay ou Plomodiern (plages ou bourg), prendre en direction de la Chapelle Ste Anne, puis Tréfuntec. De Lanévry, revenir vers Kervel puis Tréfuntec.

Mise à jour le Jeudi, 21 Juin 2012 07:21
 

Le gîte

Le gite Run Vraz est tout proche du Ménez. Convivial, il est la solution idéale pour l'école et ses stagiaires ...