• Narrow screen resolution
  • Wide screen resolution
  • Wide screen resolution
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
  • default style
  • green style
  • red style
Please select a category for OL shownews!
Conditions de vol en école de parapente PDF Imprimer Envoyer
Formations - Parapente
Écrit par Loïc Ollivier   
Samedi, 23 Mai 2009 11:40

Ordinairement, les débutants doivent se lever de bonne heure pour profiter du calme matinal, ou attendre la fin de journée que l'activité thermique diminue. Parfois, on joue (gonflage) avec les voiles ou on vole en bord de mer l'après midi.

Les conditions pour apprendre à voler ne sont pas forcément celles qui satisfont les plus chevronnés, ou les touristes.Ne se déplacer que lors des journées ensoleillées n'est pas la solution car les conditions thermiques peuvent être assez fortes. A 18 heures, c'est encore fort.

Les journées très ensoleillées sont dues à un anticyclone qui nous fait des vents d'est à nord-est et là, ça ne vole plus vraiment, du moins pour les débutants.

Rester dans le gîte ou le camping parce que le sommet est un peu dans le brouillard est l'erreur classique. Les néophytes présents s'en vont dans une salle se faire expliquer des détails à moins qu'ils ne disparaissent en basse couche dans une pente école introuvable. Les plus grands reçoivent un petit cours théorique improvisé, et dès que le brouillard s'ouvre, ça vole, ou alors s'échappent rapidement vers un bord de mer.

Par vent variable ou faible, il arrive fréquemment qu'il revienne dans le bon sens (N) en fin d'après midi. Les élèves réguliers et patients sont alors servis les premiers. Il est évident que celui ou celle qui arrive à l'improviste, n'a pas fait de gonflage ni entendu l'explication relative au site ne va pas s'envoler dans la minute ...

Le ciel gris n'empêche pas les débutants d'effectuer quelques petits vols.

Une prévision de météo médiocre n'est pas à prendre comme une impossibilité de pratique d'autant que la météo de la pointe bretonne n'a rien à voir avec celle de Rennes ou de Nantes, que ça évolue rapidement, et qu'après la pluie vient le beau temps très apprécié des vélivoles.

Mise à jour le Lundi, 23 Août 2010 09:54
 

Loïc Ollivier

Breugnou 29550 Plomodiern

02 98 81 50 27

06 80 32 47 34


Le gîte

Le gite Run Vraz est tout proche du Ménez. Convivial, il est la solution idéale pour l'école et ses stagiaires ...